Les huîtres : 7 conseils pour débuter

- Soyez le premier à commenter

Les huîtres : 7 conseils pour débuterVous n’avez jamais mangé d’huîtres ? Vous souhaitez les intégrer au menu de votre repas de Noël ? Vous aimeriez franchir le pas lors de vos vacances de la Toussaint dans les Landes de Gascogne, mais… vous les trouvez trop grosses, trop laiteuses ?

Pas de panique ! D’une part, rien ni personne ne vous oblige à aimer les huîtres. D’autre part, toutes les huîtres ne se ressemblent pas. Alors que certaines sont petites et délicates, idéales pour le novice ; d’autres sont énormes et laiteuses, à ne pas mettre entre toutes les bouches…

 

Voici donc 7 conseils indispensables pour bien déguster les huîtres

 

Un peu d’histoire…

L’homme a toujours mangé des huîtres. Des êtres préhistoriques aux familles royales, en passant par les Romains qui les importaient de Gaulle. Sous l’Antiquité, les Grecs utilisaient sa coquille « ostrakon » pour voter l’exil des indésirables. D’où l’existence aujourd’hui du mot ostracisme.

En France, l’huître qui est très appréciée par les rois de France, acquiert peu à peu une place incontournable dans la gastronomie française.

C’est pourquoi l’ostréiculture fait son apparition au 19e siècle avec la création de parcs d’élevage.

De nos jours, c’est en hiver, généralement au moment des fêtes, que les Français en consomment le plus.

 

1. Déguster les mois en « R »

 

Oui, il y a une saison pour les huîtres. On dit généralement que la période de dégustation idéale se situe entre septembre et mars.

En effet, dès que la température de l’eau augmente, l’huître femelle se remplit d’ovules et l’huître male de spermatozoïdes, elles deviennent laiteuses. Puis, dès que la température est idéale, au minimum 18 °C, elles répandent leurs gamètes dans l’eau.

Ceci étant dit, certains aficionados se délectent de ces huîtres plus que charnues en plein été !

 

2. Plusieurs espèces, plusieurs tailles, plusieurs gouts…

 

L’hexagone cultive deux espèces d’huîtres :

 

Les huîtres : 7 conseils pour débuterL’huître creuse : possédant une saveur particulière selon la nature des fonds, l’amplitude des marées, la salinité de l’eau, l’affinage et la force des courants, il y a sept types d’huîtres creuses élevées France :

  • Normandes : un goût délicat ;
  • Bretonnes : très typiques et riches en goût ;
  • Région Ré-Centre Ouest : fines et peu charnues (spécial débutant) ;
  • Marennes-Oléron : une saveur légèrement sucrée (spécial débutant) ;
  • Arcachon : fermes avec une pointe d’amertume ;
  • 
Bouzgues : une chair délicate et délicieusement saline (spécial débutant).

 

Les huîtres : 7 conseils pour débuterL’huître plate : plus connue sous le nom de Belon, Cancale ou Marennes, elle vit à une dizaine de mètres de profondeur sous le niveau des marées basses. Fragile, cette huître est en voie de disparition et difficile à cultiver, mais subsiste dans la baie de Cancale. L’huître plate possède une chair tendre et sa saveur d’iode et de sel est très prononcée. Très rares, elles ne représentent que 4 % de la consommation totale.

 

3. C’est quoi ces numéros ?

 

–> Important ! Plus le numéro est petit, plus l’huître sera grosse.

Ainsi l’huître n° 0 est la plus grosse des creuses (la plus grosse des plates étant la n° 00 ou n ° 000) tandis que la n° 5 sera la plus petite. À bon entendeur…

 

4. Comment bien choisir ses huîtres ?

 

Choisissez-la vivante, c’est-à-dire intacte et bien fermée. Si elle est ouverte, touchez sa coquille, si elle se referme, c’est qu’elle est fraîche. Vous devez avoir une sensation de lourdeur quand elle est dans votre main, cela signifie qu’elle a conservé son eau, c’est bon signe.

 

5. Comment conserver les huîtres ?

 

Conservez-la 4 à 5 jours après les avoir achetées, pas plus ! De préférence dans une pièce fraîche et aérée comme la cave ou le garage ou encore dans le bas du réfrigérateur. Disposez la à plat, partie creuse en dessous, afin qu’elle garde son eau.

 

6. Comment ouvrir les huîtres ?

 

 

7. Comment déguster les huîtres ?

 

Les huîtres : 7 conseils pour débuterContrairement aux idées reçues, ne servez pas les huîtres sur un lit de glace, le froid casserait leurs saveurs. Posez-les tout simplement sur un plateau. L’huître se déguste de préférence nature, avec éventuellement un peu de pain et de beurre salé ou doux et du vin blanc sec. La vinaigrette aux échalotes ou le jus de citron ne sont absolument pas indispensables.

 

Gobez, croquez, faites comme vous voulez !

 

photo credit: Haute Bretagne via photopin cc et www.saintkerber.com
photo credit: staxnet via photopin cc
photo credit: PetitPlat – Stephanie Kilgast via photopin cc

Vous aussi, participez à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>