Le lac de Sanguinet, on ne s’en lasse jamais.

Qu’il fasse jour, nuit, mauvais temps, soleil, froid ou chaud… le lac de Sanguinet est toujours aussi beau.

Et si vous souhaitez connaître son histoire, c’est par ici :

 

L’histoire du lac de Sanguinet

 

Le lac de Sanguinet et Cazaux est un des plus grands lacs Landais. Il se situe au long du littoral Aquitain, sur le département de la Gironde et des Landes. Du village de Cazaux à la commune de La Teste de Buch, jusqu’à l’est de Sanguinet et du Sud de Biscarosse.

Il s’est formé par accumulation des eaux venant de la plaine landaise, en particulier grâce à la Gourgue, cours d’eau au bord duquel le village antique de Losa s’était établi avant de disparaître sous les eaux.

 

La fiche technique du lac de Sanguinet

 

Type de lac : lac de plaine naturel

Lac public :
2 300ha sont gérés par l’AAPPMA de Sanguinet.
Le reste étant géré par l’AAPPMA de Biscarosse pour la partie sud du lac et, pour la partie nord, par l’association de pêche de Cazaux

Mis en eau : Il y a des centaines de milliers d’années

Année(s) de vidange du lac : Ce lac naturel n’a jamais été vidangé.

Dureté de l’eau (indicateur de la minéralisation de l’eau) : dure à très dure

Pêche de nuit autorisée : Non

Altitude : 22 mètres

Superficie : Lac d’une superficie de 5 500 hectares pour 500 millions de M3.
Long de 11 km et large de 10 Km

Profondeur / Topographie :
Profondeur pratiquement nulle de la berge, atteignant en pente douce 3 à 7 mètres à 50 mètres du bord.
La profondeur maximale est de 23m pour une moyenne de 8.6m.

Le(s) record(s) :
Une miroir de 26.46Kg sortie de l’eau en 1994, jamais remise à l’eau

Dernier record en date : une miroir de 29 Kgs

(Source : Colinmaire)

Le lac de Sanguinet déborde de merveilles et d’histoires

 

A partir des années 1970, le site de Sanguinet a été exploré progressivement et minutieusement mesuré. Les plongeurs du CRESS (Centre de recherches et d’études scientifiques de Sanguinet) ont identifié plusieurs sites de l’âge de fer dans l’ancien lit de la Gourgue. Ils ont découvert 35 pirogues (dont deux sont exposées au musée) et d’innombrables vestiges d’une richesse inestimable.

Dans le lac a été découvert en 2010, à des profondeurs variant de 14 à 16 mètres : des fragments de poteries, des silex, des haches de bronze et de bracelets. En remontant le temps, on se rapproche des périodes néolithiques. 

Les activités sportives du lac

 

Mais le lac de Sanguinet n’est pas qu’une source florissante pour la pêche, c’est aussi l’endroit idéal pour se dépenser et faire du sport.

Sur ce lac, on peut y faire beaucoup de sports aquatiques comme :

  • Wakeboard
  • Wakeskate
  • Wakesurf
  • Ski nautique
  • Barefoot
  • Planche à voile
  • Voile
  • Canoe-Kayak
  • Plongée sous marine

Si vous n’avez toujours pas visité et découvert le lac de Sanguinet, c’est le moment cet été !

4 Comments

  1. Fabre françois dit :

    tres bon commentaire ,bien renseigne,un appel a la decouverte

  2. Betbeder dit :

    Un petit paragraphe sur les enjeux environnementaux et l’article est complet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *