carte_massifAprès la fabuleuse histoire du lac de Sanguinet, nous allons vous parler aujourd’hui de notre magnifique forêt des Landes de Gascogne.

La forêt des Landes de Gascogne est un grand massif forestier du sud-ouest de la France situé en Nouvelle-Aquitaine. Avec une superficie de près d’un million d’hectares, c’est la plus grande forêt artificielle de toute l’Europe occidentale.

Elle est bordée par l’océan Atlantique, et forme un grand triangle couvrant trois départements : la Gironde, Les Landes et le Lot-et-Garonne. Principalement privée, elle comprend quelques parties domaniales situées près du cordon littoral atlantique.

 

Son histoire : la forêt des landes au temps de napoléon III

 

En 1867, environ 90 000 hectares de dunes étaient boisés en pins maritimes, tandis que 3 000 hectares de dunes littorales étaient couverts par la végétation dunaire. Mais ce n’était qu’un début : derrière les dunes s’étendaient toujours sur plus de 700 000 hectares de vastes plaines inondées pendant une grande partie de l’année, et sèches durant l’été.

Chambrelent était un ingénieur des Ponts et Chaussées. Il avait remarqué que la végétation se développait que là où les eaux trouvaient à s’écouler. Il en conclut qu’il fallait avant tout assurer la libre évacuation des eaux superficielles dès le printemps. En 1849 il achète une surface de 500 hectares de landes, sur laquelle il commence à planter des graines de pin maritime, suivant les principes qu’il avait établis. Le résultat est immédiat : les semis se développent très rapidement !

En 1855, la surface assainie et ensemencée atteint les 20 000 hectares. Il réussit à convaincre les maires d’assécher les terrains communaux pour réaliser un réseau de grands canaux collecteurs bien tracés.

Lors de sa visite dans les Landes en 1855, l’Empereur Napoléon III fut enthousiasmé par les résultats de Chambrelent. Il décide alors d’acquérir personnellement un vaste territoire inculte de 7 400 hectares, pour l’assainir et le mettre en culture. Une loi est ensuite votée en 1857 pour obliger les communes à assainir et ensemencer leurs landes. Les propriétaires fonciers, profitant du réseau de collecteurs, poursuivirent de leur côté des travaux analogues et la forêt des Landes prend peu à peu son visage d’aujourd’hui.

(Source : Mediaforest)

 

La forêt des landes de Gascogne d’aujourd’hui

 

Avec le temps, la forêt des Landes a connu certains changements. En effet, l’amélioration des techniques de culture a engendré un accroissement de la productivité du pin maritime. Et aujourd’hui, il est reconnu que la forêt des Landes est un des plus beaux exemples de forêt cultivée. Quel privilège de vivre à côté de cette magnifique forêt !

Forêt des landes coucher de soleil- Camping Les Oréades

 

Quels sont les dangers de la forêt des Landes ?

 

Malgré toute la beauté de la forêt des Landes, nous ne sommes jamais à l’abri d’un incendie. Pour faire face à cela et éviter tout danger, il existe des équipements spécifiques de lutte contre les incendies de forêt : tours d’observation, bassins de stockage d’eau, chemins, etc…

Le nombre d’incendies a énormément baissé depuis les dernières catastrophes des années 1950 et 1960, notamment grâce à la mise en place de pare-feu (trouées censées créer des barrières naturelles contre la propagation des flammes). Un vaste réseau de pare-feu a été mis en place dans le massif forestier à la suite des grands incendies des années 1950 au cours desquels plus de 300 000 hectares de forêts ont été ravagés.

Après les incendies, il y a les tempêtes et les vents violents : l’ouragan Martin en décembre 1999, la tempête Klaus en 2009, l’une des pires qu’ait connues la région, et Xynthia en 2011.

Protection Forêt des landes - Camping Les Oréades

 

La faune et flore des landes de Gascogne

 

La forêt des Landes nous offre de belles surprises. Entre la faune, la flore et les espèces protégées, on ne prend jamais assez de temps pour admirer toute la beauté de la nature.
Avec ce décor naturel renouvelé au fil des saisons, la forêt créé elle-même des ambiances différentes : forêt de pins, étangs, tourbières ou coteaux vallonnés. Nous ne savons plus où donner de la tête. Nous avons aussi la Bruyère Callune (plante caractéristique des landes), le chêne d’Amérique, le chêne pédonculé, le chêne tauzin, le pin maritime, la plante frêne…

Pour ce qui est des habitants de la forêt, nous pouvons y rencontrer : le blaireau européen, le pigeon ramier, la bécasse des bois, le lièvre d’Europe, le geai des chênes, le faisan commun, le sanglier, le cerf Elaphe, le chevreuil et bien d’autres animaux lors de notre promenade.

 

Faune et Flore Forêt des landes - Camping Les Oréades

 

Une réaction ou un complément d’information? Dites-le en commentaire ! 😊

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *